temps glaciairesMon avis :

Eh oui, le Vargas nouveau est arrivé !!! Après quatre années de gestation, le nouveau-né a pointé le bout de son nez.

Soyons clairs, que les esprits chagrins arrêtent immédiatement de lire ce billet. J'aime Adamsberg, et quand on aime quelqu'un, qu'importent ses petits travers.

Alors, oui, il est trop mystérieux par certains moments. Oui, il peut être agaçant avec toutes ses manies. Mais il reste ADAMSBERG, bourré d'intuition, pétri d'humour ( et doté d'un flair digne d'un sanglier ?). Robespierre renaît de ses cendres, la période de la Terreur s'invite la fête. Et j'ai trouvé cette incursion dans la Révolution très intéressante, extrêmement bien documentée. Les personnages secondaires s'épaississent au fil des livres pour notre plus grand plaisir.

Bien sûr, il serait trop simple qu'il n'y ait qu'une seule intrigue. Alors on saupoudre un peu d'Islande sur le tout. Et on obtient un très bon Vargas. Et contrairement à ce qu'elle a déclaré dans son interview à La Grande Librairie (moment exceptionnel à voir si vous ne l'avez pas déjà fait) : "Vargas fait du Vargas, hélas...", je dirais plutôt : "Vargas fait du Vargas, moment de grâce..." . Bon, je vous le concède, cette rime est extrêmement mauvaise. Mais de un, n'est pas Vargas qui veut, et de deux, si vous avez d'autres rimes en "ace", je suis preneuse !

Alors, oui, je vous conseille la lecture du petit dernier. Ne serait-ce que pour retrouver l'univers si particulier de Fred Vargas, sa fantaisie, sa poésie, pour voyager avec elle dans l'espace et dans le temps.

Editions Flammarion - 490 pages

challenge thriller Canel