temps_sauvageMon avis :

Suite de "Yeruldelgger", Ian Manook ne déçoit pas le lecteur. Il maintient le rythme et l'efficacité qui marquaient la première intrigue. Il est toujours aussi plaisant de découvrir la face cachée de la Mongolie. Le récit est marqué d'une violence certaine, mais dans ces pays à la recherche d'une identité, aux militaires et hommes politiques corrompus, elle est forcément présente. On reprend le cours de la vie des héros là où on les avait laissés dans "Yeruldelgger". Ils se remettent peu à peu de leurs blessures, mais vont être repris dans un engrenage diabolique.

J'ai donc été une fois de plus conquise par ce nouvel héros du paysage "polar" français.

Pour rappel, "Yeruldelgger" a été plusieurs fois primé : Grand Prix des lectrices Elle policier, Prix SNCF et Prix du Quai des polars. Et après notre lecture, on comprend pourquoi !

Je remercie Babelio et Albin Michel. J'ai lu ce livre dans le cadre d'une masse critique. Et il fait également partie de la sélection du Club polar.

Editions Albin Michel - 523 pages

challenge thriller Caneldétective

masse critique babelio - Copie