l'homme à l'enversMon avis :

Je vous avais prévenus ! Quand j'adore un auteur, je frôle la monomaniaquerie...

"L'homme à l'envers" met une fois de plus en scène Adamsberg, et Camille, la seule femme capable de lui retourner les sens.

En plus du commissaire, on rencontre dans ce polar des bergers, des moutons, des loups et des loups-garous.

Les dialogues sont toujours aussi finement ciselés, bardés d'humour. L'intrigue est ficelée comme il se doit.

Je n'en dis pas plus, à vous de découvrir l'univers poétique et original de Fred Vargas.

Allez, un dernier aveu : je suis plongée dans "Pars vite et reviens tard".

Editions J'ai lu - 319 pages

challenge thriller Canel