cette main qui a pris la mienneQuatrième de couverture :

Dans le Soho bouillonnant des sixties, Lexie, apprentie journaliste, comble sa soif d'indépendance et ses rêves de gloire. Quarante ans plus tard, la jeune Elina s'efforce de surmonter un accouchement difficile tandis que son mari voit malgré lui resurgir les zones d'ombres de son enfance. Deux destins bouleversants, unis par un lien ténu et secret...

Mon avis :

J'avais lu il y a déjà quelques années "L'étrange disparition d'Esmée Lennox", qui m'avait beaucoup beaucoup plu.

Là, j'ai eu un peu plus de mal à me plonger dans l'histoire. J'ai trouvé les chapitres un peu inégaux. J'ai préféré ceux concernant Lexie aux autres.

Malgré tout, j'ai quand même eu plaisir à lire ce roman. Maggie O'Farrell est un écrivain qui traite très bien des femmes et des secrets de famille. Elle fait partie des auteurs féminines anglo-saxonnes que j'aime lire.

Editions 10/18 - 404 pages