la jeune fille à la perleQuatrième de couverture :

La jeune et ravissante Griet est engagée comme servante dans la maison du peintre Vermeer. Nous sommes à Delft, au dix-septième siècle, l'âge d'or de la peinture hollandaise. Griet s'occupe du ménage et des six enfants de Vermeer en s'efforçant d'amadouer l'épouse, la belle-mère et la gouvernante, chacune très jalouse de ses prérogatives.

Au fil du temps, la douceur, la sensibilité et la vivacité de la jeune fille émeuvent le maître qui l'introduit dans son univers. A mesure que s'affirme leur intimité, le scandale se propage dans la ville...

 Mon avis :

Tracy Chevalier dépeint à merveille les femmes. Après "Prodigieuses créatures", qui m'avait éénormément plu, j'ai voulu renouer avec son style et ses sujets de livres originaux.

On entre dans le quotidien du peintre Vermeer et de sa famille, au travers de Griet, jeune femme qui travaille comme servante pour la famille. Le récit est riche de la vie hollandaise du 17ème siècle. Les plus petits détails de la vie quotidienne sont décrits. Tracy Chevalier invente la vie de la jeune femme à l'origine du célèbre tableau. Mais ceci est aussi prétexte à parler de la créativité, de la passion pour son art, des sacrifices demandés à l'entourage, de l'égoïsme d'un artiste dans sa création.

Un roman qui se lit tout en délicatesse, à l'image du tableau qui l'a inspiré.

Editions Folio - 313 pages