arab jazzQuatrième de couverture :

Ahmed Taroudant, jeune marginal, ne lit que des polars. Quand il trouve sa voisine pendue à son balcon, un rôti de proc à ses côtés, il sort de sa léthargie. Est-ce le meurtre symbolique d'un fou de Dieu ? Avec Rachel Kupferstein et Jean Hamelot, flics cinéphiles et torturés, Ahmed enquête au coeur d'un 19ème arrondissement cosmopolite où ripoux, caïds et fondamentalistes se livrent une guerre sans pitié.

Mon avis :

Ce polar mêle habilement plusieurs intrigues, qui peu à peu s'imbriquent entre elles.

Les flics sont des personnages attachants, de même que Ahmed, jeune marginal au passé familial lourd. Les personnages secondaires ne sont pas en reste. La vie de quartier où se mêlent plusieurs communautés est bien décrite.

La description des rêves d'Ahmed est très bien écrite, avec ce qu'il faut de poésie sans en faire trop.

J'ai malheureusement lu ce polar de façon trop morcelée pour pouvoir l'apprécier à sa juste valeur. Et je le regrette, car il contient certainement d'autres qualités que je n'ai pas relevées.

 

La fin laisse présager une suite, que je lirai avec plaisir.

Editions Points - Collection Policier - 326 pages

 

challenge thriller

prix points polar