molossesQuatrième de couverture :

Alors que l'hiver s'installe dans le comté le moins peuplé de l'Etat le moins peuplé des Etats-Unis, Walt Longmire, son shérif, se voit confier une curieuse mission : celle de mettre la main sur le propriétaire d'un pouce abandonné dans une décharge. L'enquête devient rapidement haute en couleur, car Walt se trouve face à deux molosses qui gardent le terrain, à son vieux propriétaire loufoque et à un promoteur immobilier multimillionnaire qui cherche à prendre possession des lieux pour étendre son vaste ensemble de ranchs luxueux. Sans parler d'un jeune couple fleurant bon la marijuana, d'une vieille institutrice au charme incontestable, d'un perroquet dépressif et déplumé et de quelques cadavres qui viennent bientôt compliquer l'affaire.

Mon avis :

Oui, je sais, quand il s'agit de Craig Johnson, je ne suis pas objective. Je suis même une vraie groupie (preuve à l'appui)! Pour preuve, j'ai eu la chance de le voir lors d'une rencontre dédicace qui a eu lieu le 10 avril dernier à la librairie La cour des grands. J'étais assise au premier rang avec ma copine Sandrine, et je crois qu'elle a eu un peu honte... J'avais apporté mon appareil photo et j'ai aveuglé Craig avec le flash ! Bon, j'exagère un peu, mais l'esprit y est...

Bref, encore une superbe aventure de notre shérif préféré. La première scène est d'anthologie ! J'ai ri de bon coeur en la lisant, tellement Craig Johnson l'a rendue visuelle. Il nous a certifié que cette anecdote est réelle, ce qui la rend encore plus savoureuse.

Quant au reste du roman, il est à la hauteur des autres opus. Intrigue impeccable, Henry Standing Bear juste génial, Vic égale à elle-même. Et cet humour ! Quand on rencontre l'auteur, on comprend mieux. Il est très drôle et très sympathique. Et comme l'a souligné Craig Johnson, un grand bravo à Sophie Aslanides, sa traductrice, qui fait un travail merveilleux.

Merci à Ekaterina, des éditions Gallmeister, pour le livre. Il s'agit là d'une maison d'édition que j'apprécie vraiment beaucoup.

Editions Gallmeister - 312 pages

Allez, une petite photo d'un vrai cowboy pour la route ! (La cour des grands - 10 avril 2014)

P4100137