heather mallanderQuatrième de couverture :

Venue séjourner sur l'île de Rhodes pour se remettre d'un drame personnel, Heather Mallander disparaît brusquement au cours d'une balade en montagne, presque sous les yeux d'Harry Barnett, le gardien de la villa où elle résidait. Soupçonné de l'avoir assassinée, Harry est laissé en liberté, faute de preuves. Ce quinquagénaire alcoolique et désabusé décide alors de mener l'enquête à partir de sa seule piste : les vingt-quatre dernières photos prises par la jeune femme. Cliché après clicjé, il va ainsi reconstituer les dernières semaines de sa vie, entre la Grèce et l'Angleterre. Mais plus il apprend de choses sur le passé d'Heather et plus le mystère s'épaissit.

Mon avis :

J’avais hâte de lire ce polar dont tout le monde parle. J'étais dans les meilleures conditions pour l'apprécier (sur une chaise longue au bord d'une piscine...) Malheureusement, j’ai été très déçue. Le sujet de l'intrigue est très bon, mais j’ai trouvé ça lent, mais lent…

Je n’en finissais pas, d’autant que ce livre comporte plus de 700 pages ! Malgré les nouveaux élèments apportés tout au long de l'enquête, je n'ai pas eu l'impression qu'il y ait eu des rebondissements. J'ai trouvé l'ensemble linéaire, sans aucun relief.

C’est dommage, tous les ingrédients étaient présents pour que je passe un bon moment, mais le rendez-vous a été manqué. Peut-être serais-je moins déçue par d'autres ouvrages du même auteur. Avez-vous lu le dernier, "Le secet d'Edwin Strafford" ?

Grâce à la lecture de groooos livre, j'ai rempli mon contrat pour le challenge du Pavé de l'été, organisé par Brize.

Et je continue le challenge Thrillers et polars, organisé par Liliba.

Editions Le livre de poche - 714 pages

pavé de l'été

challenge thriller