un avion sans elleQuatrième de couverture :

23 décembre 1980. Un crash d'avion dans le Jura. Une petite libellule de 3 mois tombe du ciel, orpheline. Deux familles que tout oppose se la disputent. La justice tranche : elle sera Emilie Vitral. Aujourd'hui, elle a 18 ans, la vie devant elle mais des questions plein la tête. Qui est-elle vraiment ?

Dix-huit ans que Crédule Grand-Duc, détective privé, se pose la même question. Alors qu'il s'apprête à abandonner, la vérité surgit devant ses yeux, qu'il referme aussitôt, assassiné.

Il ne reste plus qu'un vieux carnet de notes, des souvenirs, et Marc, le frère d'Emilie, pour découvrir la vérité...

Mon avis :

Alors là, un conseil : ne répondez pas au téléphone, prévoyez les repas pour que vos enfants se débrouillent tous seuls, installez-vous dans votre fauteuil et dégustez !!! C'est un petit bijou de polar. Michel Bussi doit être la réincarnation  d'Agatha Christie... Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai eu l'impression de lire un policier de la Grande Dame avec une touche française. C'est sans doute dû à l'esprit du livre. J'ai adoré la galerie de personnages hauts en couleur. J'ai adoré la structure du roman, fait de la lecture du carnet de Crédule Grand-Duc et de la journée minutée de Marc. J'ai adoré comme l'auteur nous balade entre les Vitral et les Carville. Je ne veux rien dire de l'intrigue en elle-même, ce serait gâcher votre plaisir...

Foncez chez votre libraire, il est disponible en poche ! Et moi, je vais me précipiter sur les autres livres de Michel Bussi !

Editions Pocket - 571 pages

challenge thriller