Des bouquins sur l'étagère

25 avril 2015

Clap de fin (provisoire ?)

Il est temps pour cette petite fenêtre de se fermer. J'avoue être un peu triste d'arrêter à tenir ce blog, mais je n'aime pas laisser les choses aller à vau-l'eau. Peut-être cela ne sera-t-il que provisoire ? Mais je n'arrive plus à tenir le rythme. Cette année de formation a été fatale ! J'ai encore deux mois et demi avant de retrouver une vie normale. L'enjeu est important. Je continue bien sûr à lire, mais beaucoup plus lentement qu'en temps normal. Et quand je referme le livre, je n'ai plus l'envie ou l'énergie pour venir ici.

J'ai juste envie de lire pour lire...

Je continuerai à aller sur vos blogs. Cécile, je te promets qu'on se verra à Nantes en juillet si tu es dispo !

Belles lectures à toutes et tous ! Et merci d'être venu(e)s ici.

clap_fin_1__1_

 

Posté par CaroMleslivres à 18:16 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


28 mars 2015

Les réponses - Elizabeth Little

les réponsesQuatrième de couverture :

Après un procès qui a passionné l'Amérique, la jeune Janie Jenkins est reconnue coupable de l'assassinat de sa mère, la très fortunée et très mystérieuse Marion Elsinger. Dix ans plus tard, quand Jenkins sort de prison, sa libération scandalise le pays, convaincu de la culpabilité de la riche héritière.

Janie est-elle coupable ou innocente ? Elle-même n'en a pas la moindre idée. trop ivre la nuit du meurtre, elle n'a aucun souvenir de ses faits et gestes. Ne lui restent en mémoire que les deux derniers mots prononcés par sa mère, deux mots mystérieux qui vont la conduire à aller chercher dans une petite ville du Middle West les réponses à toutes les questions qu'elle se pose.

Mon avis :

Je pense que l'on tient ici le succès polar "Printemps 2015". Pour les chanceuses et chanceux qui sont bientôt en vacances, voici votre livre de chevet. Vous pourrez ainsi faire une nuit blanche pour le terminer sans vous soucier du lendemain.

C'est un véritable "page turner", selon l'expression consacrée. Il est original dans sa forme, avec des SMS ou des extraits d'internet inclus entre les chapitres. L'histoire est bien trouvée, le personnage principal pas forcément sympathique. Le tout se lit très vite. J'ai eu beaucoup de mal à le lâcher. Au lieu de travailler studieusement hier matin, j'ai préféré le terminer !!!

J'ai retrouvé là le talent de Sonatine pour découvrir de nouveaux auteurs prometteurs.

Foncez chez votre libraire, je vous garantis un bon moment de lecture en perspective.

Editions Sonatine - 435 pages

challenge thriller Caneldétective

 

Posté par CaroMleslivres à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

27 mars 2015

Temps glaciaires - Fred Vargas

temps glaciairesMon avis :

Eh oui, le Vargas nouveau est arrivé !!! Après quatre années de gestation, le nouveau-né a pointé le bout de son nez.

Soyons clairs, que les esprits chagrins arrêtent immédiatement de lire ce billet. J'aime Adamsberg, et quand on aime quelqu'un, qu'importent ses petits travers.

Alors, oui, il est trop mystérieux par certains moments. Oui, il peut être agaçant avec toutes ses manies. Mais il reste ADAMSBERG, bourré d'intuition, pétri d'humour ( et doté d'un flair digne d'un sanglier ?). Robespierre renaît de ses cendres, la période de la Terreur s'invite la fête. Et j'ai trouvé cette incursion dans la Révolution très intéressante, extrêmement bien documentée. Les personnages secondaires s'épaississent au fil des livres pour notre plus grand plaisir.

Bien sûr, il serait trop simple qu'il n'y ait qu'une seule intrigue. Alors on saupoudre un peu d'Islande sur le tout. Et on obtient un très bon Vargas. Et contrairement à ce qu'elle a déclaré dans son interview à La Grande Librairie (moment exceptionnel à voir si vous ne l'avez pas déjà fait) : "Vargas fait du Vargas, hélas...", je dirais plutôt : "Vargas fait du Vargas, moment de grâce..." . Bon, je vous le concède, cette rime est extrêmement mauvaise. Mais de un, n'est pas Vargas qui veut, et de deux, si vous avez d'autres rimes en "ace", je suis preneuse !

Alors, oui, je vous conseille la lecture du petit dernier. Ne serait-ce que pour retrouver l'univers si particulier de Fred Vargas, sa fantaisie, sa poésie, pour voyager avec elle dans l'espace et dans le temps.

Editions Flammarion - 490 pages

challenge thriller Canel

Posté par CaroMleslivres à 18:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 février 2015

Tous les démons sont ici - Craig Johnson

tous les démons sont iciQuatrième de couverture :

Indien Crow d'adoption, Raynaud Shaw est considéré comme le plus dangereux sociopathe des Etats-Unis et représente le cauchemar de tout policier. Finalement interpellé, il avoue avoir enterré un cadavre au beau milieu des Bighorn Mountains, dans le Wyoming, et c'est à Walt Longmire que reient la tâche d'escorter Shade, en plein blizzard, jusqu'au corps. Mais le shérif sous-estime peut-être les dangers d'une telle expédition. Car pour tenter de rétablir la justice, il va devoir braver l'enfer glacial des montagnes et tromper la mort avec, pour seul soutien, un vieil exemplaire de La Divine Comédie de Dante.

Mon avis :

Comme vous le savez, je suis une inconditionnelle de Walt Longmire, et de son auteur Craig Johnson. Pour preuves : ici, , et encore ... Eh bien, le cow-boy du Wyoming a récidivé et de bien belle manière. Ce polar est splendide. Craig Johnson réussit à tenir le lecteur (et la lectrice) en haleine en ayant pour (presque) seuls personnages le shérif, Virgil White Buffalo et la tempête. J'ai trouvé le rythme infernal, on s'imagine sans mal la neige, le froid, le blizzard et la rudesse des Big Horn Mountains. La fin est extrêmement émouvante. Je n'en dis pas plus. Je vous laisse découvrir ce nouvel opus, tout simplement magnifique.

Je remercie de tout coeur Ekaterina, des éditions Gallmeister, pour ce cadeau. Moi qui mets en ce moment des jours et des jours à lire un livre, j'ai dévoré celui-ci en deux petites journées ! D'ailleurs, n'hésitez pas à vous plonger dans TOUS les livres édités par cette maison, ils sont tous excellents !

Je n'ai qu'une chose à rajouter : "Vivement le prochain !!!!"

Editions Gallmeister - 315 pages

Posté par CaroMleslivres à 16:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 février 2015

Les temps sauvages - Ian Manook

temps_sauvageMon avis :

Suite de "Yeruldelgger", Ian Manook ne déçoit pas le lecteur. Il maintient le rythme et l'efficacité qui marquaient la première intrigue. Il est toujours aussi plaisant de découvrir la face cachée de la Mongolie. Le récit est marqué d'une violence certaine, mais dans ces pays à la recherche d'une identité, aux militaires et hommes politiques corrompus, elle est forcément présente. On reprend le cours de la vie des héros là où on les avait laissés dans "Yeruldelgger". Ils se remettent peu à peu de leurs blessures, mais vont être repris dans un engrenage diabolique.

J'ai donc été une fois de plus conquise par ce nouvel héros du paysage "polar" français.

Pour rappel, "Yeruldelgger" a été plusieurs fois primé : Grand Prix des lectrices Elle policier, Prix SNCF et Prix du Quai des polars. Et après notre lecture, on comprend pourquoi !

Je remercie Babelio et Albin Michel. J'ai lu ce livre dans le cadre d'une masse critique. Et il fait également partie de la sélection du Club polar.

Editions Albin Michel - 523 pages

challenge thriller Caneldétective

masse critique babelio - Copie

 

Posté par CaroMleslivres à 14:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,


03 février 2015

Sous les vents de Neptune - Fred Vargas

sous les vents de neptune

Mon avis :

Je continue ma lecture de Vargas. Dans ce tome, Adamsberg part au Québec avec quelques-uns de ses collègues. Mais avant de partir, de vieux démons se réveillent. Malheureusement, personne ne le prend au sérieux quand il affirme qu'un assassin normalement mort depuis quelques années a récidivé.

J'ai encore une fois beaucoup aimé la plume de Fred Vargas. Elle a tellement de talent qu'elle parvient à nous faire comprendre des dialogues bourrés d'expressions québecquoises.

Et certains des personnages, comme Retancourt, prennent de l'épaisseur (sans mauvais jeu de mots), et c'est un régal !

Je suis maintenant à Londres, dans "Un lieu incertain"...

Bonne semaine à tous !

 

Editions J'ai lu - 442 pages

challenge thriller Canel

 

Posté par CaroMleslivres à 18:48 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

25 janvier 2015

Dans les bois éternels - Fred Vargas

dans les bois éternelsMon avis :

Pas la peine de vous faire le chapitre sur Fred Vargas et son merveilleux Adamsberg. Je dois être l'une des dernières lectrices de polar à les découvrir... Et évidemment, je n'ai pas commencé la série dédiée au célèbre commissaire dans l'ordre !

J'adore tellement ce héros que j'ai demandé sur ma liste au Père Noël/anniversaire la série complète. Et comme le Père Noel est un "gars sérieux" (mais ça, ce n'est pas moi qui le dit. Notre petite Adèle, du haut de ses cinq ans, a considéré qu'il avait rempli sa part de contrat haut la main à Noël dernier ! et donc, "c'est un gars sérieux sur qui on peut compter"...), bref, revenons à nos moutons, ce "gars sérieux" a veillé à ce que je possède la collection complète des Adamsberg. J'avais lu "Dans les bois éternels" entre temps. Et qu'est-ce que c'est bien !!! C'est même excellent !

Pour allècher les derniers innocents qui n'auraient encore jamais lu Fred Vargas, voici un petit extrait (parce qu'en plus d'être excellent, c'est aussi très drôle) :

"Robert eut un regard vers le patron, puis revint vers le commissaire.
- C'est un horsin, expliqua-t-il à voix basse.
- C'est-à-dire ?
- Il est pas d'ici. Il vient de Caen.
- Caen, ce n'est pas la Normandie ?
Il y eut des regards, des moues. Fallait-il ou non informer le montagnard d'un sujet aussi intime ? Aussi douloureux ?
- Caen, c'est la Basse-Normandie, expliqua Angelbert. Ici, t'es dans la Haute.
- Et c'est important ?
- Disons que ça ne se compare pas. La vraie Normandie, c'est la Haute, c'est ici. [...]
- Attention, compléta Robert, là-bas, dans le Calvados, ils vont te prétendre le contraire. Mais faudra pas les croire.
- Bien, promit Adamsberg.
- Et chez eux, les pauvres, il pleut tout le temps.
Adamsberg regarda les vitres, sur lesquelles la pluie tombait sans discontinuer.
- Il y a pluie et pluie, expliqua Oswald. Ici, il pleut pas, ça mouille. [...]

Fred Vargas - "Dans les bois éternels" - page 64

Editions J'ai lu - 478 pages

 

challenge thriller Canel

Posté par CaroMleslivres à 14:42 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

L'homme à l'envers - Fred Vargas

l'homme à l'enversMon avis :

Je vous avais prévenus ! Quand j'adore un auteur, je frôle la monomaniaquerie...

"L'homme à l'envers" met une fois de plus en scène Adamsberg, et Camille, la seule femme capable de lui retourner les sens.

En plus du commissaire, on rencontre dans ce polar des bergers, des moutons, des loups et des loups-garous.

Les dialogues sont toujours aussi finement ciselés, bardés d'humour. L'intrigue est ficelée comme il se doit.

Je n'en dis pas plus, à vous de découvrir l'univers poétique et original de Fred Vargas.

Allez, un dernier aveu : je suis plongée dans "Pars vite et reviens tard".

Editions J'ai lu - 319 pages

challenge thriller Canel

Posté par CaroMleslivres à 14:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

L'amour dans l'âme - Daphné du Maurier

l'amour dans l'âmeQuatrième de couverture :

Dans le premier roman de Daphné du Maurier, qui parut en France en 1950 sous le titre "La Chaîne d’amour", la mer, fascinante et cruelle, occupe une place centrale. Elle lie tous les membres de la famille Coombe, installée à Plyn, un port de la côte sud des Cornouailles ; sur un siècle et quatre générations, se déroule le destin de femmes insoumises et d’hommes sauvages, navigateurs ou charpentiers de marine, qui tous ont le visage tourné vers les flots… Amours, haines, vengeances et trahisons, Daphné du Maurier excelle dans la peinture des passions humaines.

Mon avis :

J'ai beaucoup aimé ce livre. Il est revenu en écho d'un livre que j'avais lu l'été dernier, "Quand rentrent les marins" de Angela Huth.

On y parle de la mer, de cette attraction ou de ce rejet qu'elle provoque chez les femmes et les hommes qui y vivent tout près. Ils peuvent à la fois en dépendre et la détester. Ce roman est divisé en quatre parties, chacune relate à la vie d'un des membres de la famille Coombe en traversant les époques.

En plus de la qualité du roman, cette lecture m'a permis de découvrir Daphné du Maurier, le célèbre auteur de "Rebecca", "Ma cousine Rachel" ou "Les oiseaux". Je ne manquerai pas de découvrir ces romans.

Editions Le livre de poche - 500 pages

Posté par CaroMleslivres à 14:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Bent Road - Lori Roy

bent roadQuatrième de couverture :

Pendant leurs vingt ans de vie commune à Détroit, Celia Scott a regardé son mari, Arthur, se cacher derrière les secrets entourant la mort de sa sœur Eve. Mais, en 1967, les émeutes raciales effraient Arthur encore plus que son passé et il décide de retourner vivre dans la ferme familiale où il a grandi, sur Bent Road, au fin fond du Kansas.

Dans l’atmosphère étouffante de cette ville puritaine, Célia s’adapte à la vie de la ferme, loin de l’émancipation que lui offrait Détroit.

Sur Bent Road, on aperçoit tout le temps un pick-up rouge déglingué qui sillonne la prairie. Il y a une petite fille solitaire qui met les robes de sa tante défunte, un garçon qui apprend à tirer avec l’arme de son père pour lui prouver qu’il est un homme, et une femme qui ne reconnaît plus son mari et qui ne sait plus comment protéger ses enfants…

Mon avis :

Premier polar de Lori Roy, pour lequel elle a reçu le Edgard Award en 2012. Il vient de sortir en poche. Et comme je suis très rapide, je l'avais en broché depuis sa sortie en septembre 2013. Il attendait patiemment son tour pour être lu...

C'est un polar sans en être un. Il y est surtout question de secrets de famille et d'atmosphère. Cet atmosphère propre aux Etats ruraux d'Amérique du Nord. Et j'aime ces descriptions d'atmosphère, de tension qui colle à la météo surchargée de chaleur ou glaciale.

Les personnages sont bien campés, les années 60 bien retranscrites avec les émeutes raciales en toile de fond. Le pays en pleine mutation provoquait des changements de mentalité. Et la peur règnait parmi les citoyens. Un relent de culpabilité, peut-être ?

Vous pouvez découvrir ce polar si vous aimez ceux à l'ambiance marquante.

Editions du Masque - 316 pages

challenge thriller Canel

Posté par CaroMleslivres à 14:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,